Si nous le désirons tous, l’orgasme n’est pas forcément facile à atteindre pour tous. Si de nombreuses techniques existent pour « faciliter » la jouissance extrême, il est également bon d’identifier les divers éléments qui peuvent vous empêcher d’atteindre le 7° ciel. Voici une liste, non-exhaustive, de 15 obstacles à l’orgasme.

Quand l’orgasme devient une obsession

La meilleure manière de ne PAS atteindre l’orgasme c’est en focalisant toute son attention sur le sujet ! Beaucoup d’entre nous ont tellement envie de le vivre que la pression est trop forte et qu’il passe à côté de leur relation sexuelle… Plus l’exigence orgasmique augmente, moins l’orgasme est présent et plus la frustration monte. Un cercle vicieux qu’il faut à tout prix casser.

Etre distrait

S’il ne faut pas se focaliser sur l’orgasme en tant que tel, il ne faut pas non plus penser à faire les courses, à son équipe de foot ou au repas du soir lorsque vous faites l’amour. Le plus simple reste encore d’être attentif : être là, maintenant.

Ne pas se connaitre

L’absence d’orgasme est souvent due à une méconnaissance de son propre corps et de ce qui nous fait réellement plaisir. N’hésitez pas à découvrir pleinement votre sexualité, en solo si nécessaire : essayez la masturbation.

Se focaliser sur l’autre

Si une relation sexuelle c’est avant tout une « relation », donc basée sur l’autre et le partage, il ne faut pas pour autant concentrer toute son attention sur son partenaire et le plaisir qu’il ressent. Il faut chercher à trouver le juste équilibre entre votre plaisir et le sien.

L’autre est mauvais

L’absence d’orgasme peut en effet être directement liée à votre partenaire qui ne sait vraiment pas s’y prendre, il est loin d’être un « Don Juan » (homme ou femme) : parlez-en !

Rester sans rien faire

La meilleure manière pour améliorer les « capacités » de votre partenaire après en avoir discuté, c’est de passer à la pratique. Osez le guider : diriger ces gestes, le rythme, l’intensité. Ne subissez plus, agissez.

Trop de self-control

L’orgasme est synonyme de lâcher-prise total. Pour l’atteindre il faut pouvoir le recevoir… donc arrêtez de vouloir tout contrôler ! Au contraire, laissez-vous surprendre, livrez-vous complètement.

Inhibition sexuelle

La honte, la peur du regard de l’autre, la culpabilité sont autant de sentiments « négatifs » qui peuvent bloquer l’orgasme. Pour atteindre la « petite mort » il est conseillé d’assumer complètement sa sexualité et ses pratiques sexuelles.

Manque de confiance dans votre partenaire

Une relation sexuelle, comme on l’a déjà dit, ça se partage. Expression ultime de l’intimité elle demande un minimum de confiance dans l’autre.
Manque de confiance en soi
Avoir confiance dans l’autre c’est bien mais si vous n’avez pas confiance en vous-même ça risque de vraiment se compliquer pour atteindre l’orgasme. N’oubliez pas : vous êtes magnifique !

L’appréhension

La peur de ne pas plaire, de se lâcher, d’être vue nu(e), de ne pas faire jouir l’autre, de ne pas être performant, pas excitant ou tout autre appréhension plus ou moins rationnelle empêchera certainement la venue de l’orgasme.

La routine

La routine peut devenir l’un des « tue-l’amour » les plus efficaces… n’hésitez pas à changer de positions, de lieux, de situations (ou même de partenaire ?), vous multiplier ainsi les chances d’avoir un orgasme. Ce qui fonctionne chez l’un ne fonctionne pas forcément chez l’autre.

Mauvaises conditions physiques

Gênes physiques, douleurs musculaires, maux de tête, pénétrations douloureuses, impuissance, etc. sont autant de sensations désagréables qui peuvent empêcher l’orgasme. Des solutions existent certainement : un peu de repos, l’utilisation de lubrifiants, la prise de médicaments pour résoudre les problèmes érectiles, etc.

Mauvais endroit, mauvais moment

Atteindre l’orgasme c’est plus facile à dire qu’à faire donc mettez toutes les chances de vos côtés : ayez tout le temps nécessaire devant vous, choisissez un endroit où vous vous sentez complètement à votre aise, qui vous excite, vous stimule.

Absence de sentiments

L’orgasme ne se limite pas à une réaction mécanique. Chez certain(es) d’entre nous l’absence de sentiment peut empêcher l’orgasme.

D’autres raisons peuvent empêcher l’atteinte de l’orgasme, notamment des problèmes de santé ou des expériences sexuelles traumatisantes : si c’est le cas, ne reste pas en souffrance morale. Une sexualité épanouie est nécessaire à la bonne santé et l’épanouissement personnel, c’est reconnu. N’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel de santé.