portrait femme chocolat

Manger du chocolat, est-ce vraiment bon pour mon couple ?

Chocolat, huitres, sarriette, gingembre, moutarde, cuisses de grenouille, ginseng… une liste pléthorique d’aliments aphrodisiaques revient constamment quand on parle de stimulation naturelle de la libido. Toutefois, certains aliments peuvent effectivement réveiller la libido. Mais les aliments aphrodisiaques sont plus un mythe qu’une réalité. Aucune étude scientifique digne de ce nom n’a été apportée sur leur efficacité comme stimulant sexuel alors que depuis la nuit des temps, beaucoup de personnes ne jurent que par ces aliments pour épicer leurs ébats et surprendre leur compagne.

Entre mythe et réalité

Selon certains sexologues, les aphrodisiaques peuvent augmenter le désir sexuel en activant certaines hormones, mais il faut savoir distinguer le mythe de la réalité, car certains aliments peuvent avoir un effet placebo tandis que d’autres agissent comme un véritable aphrodisiaque. Il existe les aliments qui ont des propriétés aphrodisiaques réelles et ceux qui n’agissent que lorsqu’on y croit. Pour certaines personnes, tous les aliments ont une vertu aphrodisiaque étant donné que le simple fait de manger apporte des changements physiologiques comparables à l’augmentation du désir sexuel chez l’homme comme chez la femme à savoir : accélération du pouls, augmentation de la pression artérielle et de la température corporelle. Il est vrai que certains aliments agissent comme un vasodilatateur ou un stimulant de la sécrétion d’endorphines, mais il faut noter que peu de recherches scientifiques ont été menées pour confirmer les propriétés aphrodisiaques de tous les aliments dits « aphrodisiaques ».

Nos aliments qui ont des propriétés aphrodisiaques réelles

Le chocolat est l’aliment le plus connu comme étant un aphrodisiaque. Selon des recherches scientifiques, il favorise la sécrétion de l’anandamide dans le cerveau. La truffe est aussi très connue pour sa substance qui s’apparente à la testostérone. Les cuisses de grenouille contiennent de la cantharidine, une substance qui a pour vertu de congestionner les parties génitales et de déclencher un fort désir sexuel. La yohimbine, substance trouvé dans l’écorce d’un arbre ouest-africain, il serait un traitement d’appoint pour les problèmes érectiles.

D’autres aliments comme les épices (cannelle, gingembre, curry, poivre…), mandragore et ginseng sont réputés comme aphrodisiaques, mais leurs effets aphrodisiaques n’ont pas encore été prouvés scientifiquement. Le ginseng suscite la curiosité avec ses vertus aphrodisiaques longtemps vantées en Asie, il est souvent mélangé avec la noix vomique. Cette dernière contient de la strychnine, un puissant stimulant qui reste toutefois dangereux pour le système nerveux.