Parler d’allergie intime n’est pas courant, mais il faut reconnaître qu’elles sont réelles et peuvent affecter la vie sexuelle des couples. Si l’allergie au latex est la plus connue et la plus fréquente quand on évoque le sujet, il y a d’autres d’allergies intimes qui s’immiscent dans la vie intime des couples et peuvent nuire au plaisir si l’on ne prend pas les mesures adéquates. Ainsi, il est important de définir les sources de l’allergie et les prévenir.

Allergie au latex

Le préservatif est le contraceptif incontournable pour se protéger contre les maladies sexuellement transmissibles, mais certaines personnes sont allergiques au latex qui entre dans la composition du caoutchouc. L’allergie au latex a été reconnue depuis la fin des années 1980. Outre le préservatif, on retrouve le latex dans de nombreux produits d’usage courant comme les bonnets de bain, les tétines, les gants ménagers et même la colle des enveloppes. L’allergie au latex touche principalement les femmes et se caractérise par une urticaire, une sensation d’asphyxie, asthme, rhino-conjonctivite, etc.

Pour éviter toute exposition à l’allergie au latex et préserver sa vie sexuelle, optez pour des préservatifs hypoallergéniques en latex déprotéinisé c’est-à-dire avec une faible teneur en protéine. Il existe aussi des préservatifs féminins à base de polyuréthane qui ne contiennent pas de latex.

Allergie par procuration

L’allergie par procuration ou plus précisément s’embrasser avec la langue peut paraître insensée, mais le french kiss peut provoquer des réactions graves à cause de la transmission par voie buccale des allergènes alimentaires ou médicamenteux. Si les aliments contenant des cacahuètes et noix sont souvent la source des réactions allergiques par procuration, il y a aussi des médicaments comme les antibiotiques qui peuvent provoquer des allergies violentes, voire fatales. Il est ainsi important de connaitre la santé de sa partenaire avant d’échanger un baiser langoureux.

Allergie au sperme

Bien qu’extrêmement rare, l’allergie au sperme est une affection qui touche certaines jeunes femmes au début de leur vie sexuelle. Elle est souvent confondue avec les infections sexuelles comme la cystite, la mycose ou l’herpès à cause de ses symptômes : irritation douloureuse, douleurs abdominales, gonflement de la vulve, démangeaisons, etc.

Si l’abstinence évite l’exposition au sperme, elle ne constitue pas une solution à l’allergie au sperme et à la vie de couple. Il est ainsi recommandé d’utiliser du préservatif, toutes les muqueuses (orales, génitales ou anales) sont particulièrement sensibles aux allergies.

Les autres allergies intimes

Les chercheurs ont aussi constaté des allergies provoquées par la paraphénylène diamine (PPD) et le cuivre. Le sexe oral n’est pas recommandé pour les personnes qui se teignent les cheveux. Le contenu des nombreuses teintures pour cheveux peut provoquer des démangeaisons, des inflammations et des problèmes respiratoires. Affection rarissime, l’allergie au cuivre des stérilets peut avoir des complications graves chez certaines. Il est conseillé à cet effet de trouver d’autres méthodes de contraception mieux adaptées à son corps.