Le sexe et les tabous ont bien évolués depuis les années swing.  La nouvelle série de Showtime « Masters Of Sex » nous révèle les découvertes des pionniers de la recherche sur le sexe de ces 60 dernières années. Tout ce que nous savons aujourd’hui sur le sexe n’aurait pas été possible si William Masters, Virginia Johnson et Alfred Kinsey n’avait pas fait ces quelques découvertes :

1 – Le plaisir sexuel fonctionne en 4 phases 

William Masters et Virginia Johnson ont démontré en 1966 que les 4 phases du plaisir était: l’excitation, le plateau, l’orgasme et la résolution.

2 – Les femmes sont capables d’avoir des orgasmes multiples

Après la phase de « résolution » les femmes peuvent avoir d’autres orgasmes. William Masters et Virginia Johnson ont expliqué que les femmes pouvaient avoir 5 à 6 orgasmes quelques minutes après la phase dite de résolution alors que les hommes, eux, devaient attendre environ une heure suivant l’acte pour recommencer.

3 – L’homosexualité n’est pas une maladie mentale

Jusqu’en 1973, l’homosexualité était classée maladie mentale par l’Association Psychiatrique Américaine. Ce n’est qu’en 1979 que le duo William Masters et Virginia Johnson ont écrit un livre démystifiant l’idée que l’homosexualité était une maladie mentale.

4 – Se masturber ne rend pas fou ou malade

Au 19ème siècle beaucoup de scientifiques pensaient que la masturbation était un acte sexuel dangereux et que cela pouvait rendre les fautifs malades.

5 – La plupart des hommes se masturbent

En 1948, Alfred Kinsey avait démontré dans son livre « Sexual Behavior in the Human Male » que la 92% des hommes se masturbaient.

A vrai dire, dans son Volume 2, le scientifique avait souligné qu’en fait tout le monde se masturbait, hommes comme femmes (92% des hommes et 62% des femmes).

6 – Les Américains sont infidèles

Pas besoin de sites de rencontres pour draguer, dans les années 50 la moitié des hommes mariés avaient eu une relation extraconjugale et 69% d’entre eux avaient déjà utilisé les services d’une prostituée.

7 – Tout le monde couche avant d’être marié

Jadis, (il y a 60 ans), environ ¾ des hommes et la moitié des femmes avaient des relations sexuelles avant de se marier. Et aujourd’hui ?

8 – Les femmes s’épanouissent sexuellement à l’âge de 30 ans

Selon Alfred Kinsey les hommes atteignent leur apogée sexuelle avant l’âge de 20 ans alors que c’est à l’âge de 30 ans que les femmes sont le plus épanouies sexuellement. De nos jours, l’idée que tous les hommes et toutes les femmes s’épanouissaient au même âge est désuète.

9 – Les traitements pour les dysfonctions érectiles

Avant les années 1970, l’éjaculation précoce ou l’impuissance était considéré guérissable qu’en faisant une thérapie psychologique lourde. Heureusement, le viagra a été inventé.

10 – L’âge n’empêche rien !

William Masters et Virginia Johnson ont démontré que peut importe l’âge, tout le monde peut faire l’amour et avoir un orgasme, même les seniors.

Source : Businessinsider 

femme nue assise à un bureau

Il y a 60ans l’image que l’on avait de la sexualité était très différente