« Femme facile » ou « obsédé sexuel », voilà les deux stéréotypes que l’on accole généralement à celles et ceux qui couchent le premier soir.

Mais dans les faits, qu’en est-il vraiment ? Passer sous la couette après la première rencontre est-ce si commun, si important ? Comment va-t-il/elle réagir ? Comment lui faire comprendre vo intentions ? sont autant de questions qui vous turlupinent…

C’est justement votre premier rendez-vous qui approche, alors vous sautez le pas ou non ?

Vous couchez ou pas le premier soir ?

Tout le monde s’est forcément déjà posée la question de la coucherie le premier soir et de nombreuses enquêtes ont également été menée sur le sujet pour essayer de mettre les choses au clair. L’une d’entre elle, réalisée par CAM4/Ifop en septembre 2015, affirme ainsi que cette interrogation existentielle ne le serait pas vraiment !

Pour 57 % des personnes interrogées, le sexe la première nuit n’aurait en effet que peu d’importance dans une relation future. Mais concrètement, qu’est-ce qui se passe ? D’après les chiffres de cette étude, un peu plus d’un homme sur deux (55 %) contre 34 % des femmes auraient couché dès la première rencontre. Ces chiffres augmentent considérablement s’il s’agit d’un rendez-vous amoureux : 69 % des hommes et 47 % des femmes passeraient la nuit ensemble.

Ce qui se passe avant et après le premier rendez-vous

Visiblement, hommes et femmes se mettent en condition : 31 % des hommes mais seulement 11 % des femmes pratiqueraient ainsi la « Safety wank » autrement dit la masturbation préventive. Et c’est bien connu, la première impression fait souvent mouche ! Pour qu’elle soit des plus soignées, 48 % de ces messieurs retouchent leurs poils pubiens tandis que 75 % de ces dames vont pratiquer une épilation du maillot. Barbe et jambes sont respectivement taillées et épilées dans plus de 80 % des cas.

Tout beau tout flamme, encore faut-il savoir communiquer ses intentions… et oui, comment faire comprendre à l’autre qu’on aimerait bien le/la connaitre de façon plus intime ? Pour 61 % des personnes interrogées, l’invitation à boire un verre à domicile, reste la manière le plus appropriée et explicite. L’humour arrive souvent à la rescousse car dans 45 % des cas ce sont les allusions et autres plaisanteries sur le sujet qui sont utilisées pour faire passer le message.

Vous avez réussi à vous faire comprendre et vous voilà sous la couette, mais pour quel genre de galipettes ? Visiblement le sexe oral serait plutôt assez commun : 71 % des hommes pratiqueraient ainsi le cunnilingus, 44 % des femmes la fellation. Le sexe anal aurait par contre bien moins d’adeptes : 32 % des hommes et seulement 14 % des femmes l’auraient déjà pratiqué. La levrette apparait quant à elle comme une position appréciée de ces messieurs qui la pratique dans 74 % des cas contre 52 % pour les femmes.

Si tous ces chiffres nous permettent de dresser un tableau général des us et coutumes qui accompagnent la première soirée, il reste une question essentielle, celle de la satisfaction : si 78 % des hommes semblent satisfaits, il n’y aurait que 30 % des femmes à l’être ! C’est à vous maintenant de tirer vos conclusions.