electrocardiogramme_alerte

Le Viagra, une solution miracle ?

Les résultats de certaines recherches révèlent qu’un principe actif du Viagra a un effet bénéfique au niveau de la circulation sanguine et du fonctionnement du cœur. Serait-il possible d’utiliser la pilule bleue pour soigner les troubles cardiaques ?

L’étude établie par des chercheurs italiens pourrait inciter les spécialistes à se pencher encore plus sur la question. Selon le bilan qu’ils ont publié, la prise des médicaments qui traitent les troubles érectiles optimise le fonctionnement du cœur en général.

Quel lien pourrait-il avoir entre l’infarctus et l’impuissance ?

Une information fournie par le professeur de physiologie cardiovasculaire François Carré à metronews pourrait mieux éclaircir ce sujet. Le spécialiste en question a mentionné que les troubles de l’érection constituent parfois un symptôme d’une maladie cardiaque. Selon ses dires, on parle ici de deux pathologies qui ont d’importants traits communs. En effet, un problème au niveau des artères entraine une mauvaise circulation sanguine. Cela abîme le cœur et peut également provoquer un trouble érectile. Rien d’étonnant à ce qu’on envisage de traiter les maladies du cœur avec du Viagra.

Mais une autre révélation du professionnel peut dissuader les chercheurs à approfondir le sujet. Utilisés lors d’un traitement préventif contre l’infarctus de myocarde, les médicaments contre l’impuissance ont occasionné un effet secondaire néfaste sur les artères coronaires. Par contre, les tests effectués chez des animaux mettent en exergue les vertus du Viagra pour régler un dysfonctionnement cardiaque. D’autres recherches confirment également son effet bénéfique chez les patients atteints d’un trouble cardio-pulmonaire.

Quel effet peut avoir le Viagra chez les victimes de cœur gros ?

A mentionner que l’étude italienne évoquée auparavant est une méta-analyse qui a duré 24 heures. Elle n’a pas permis aux chercheurs de confirmer que «le Viagra est bon pour le cœur ». Toutefois, le résultat indique que ce médicament serait efficace pour traiter certaines maladies cardiaques, principalement le cœur gros qui se traduit par des battements cardiaques insuffisants. Il s’avère qu’au bout de six mois de traitement, le cœur se rétrécit et la contraction des muscles cardiaques devient de plus en plus régulière.

Dans tous les cas, François Carré, en tant que membre de la Fédération française de cardiologie, reste vigilant sur ses résultats. Il encourage la mise en place d’une étude visant à confirmer l’utilisation du Viagra comme traitement supplémentaire contre les pathologies du cœur vu qu’il se montre plutôt efficace chez les victimes d’une insuffisance cardiaque. Pour un meilleur résultat, il faut penser à mener d’autres études spécifiques auprès des malades.