Jeu de mot facile, encore faut-il parler anglais. Chick, poulet en anglais est aussi un petit nom pour désigner une jolie fille, pour rester poli. Pour illustrer ce jeu de mot, rien de mieux que ce fait divers qui s’est passé aux Etats Unis, New york. Une américaine de 45 ans proposait des sandwichs dans son snack appelé Hot Dog Hooker mais en arrière boutique, pour les bons clients, des strip-teaseuses peu farouches…

Hot Dog Hooker

Avec un nom pareil, peu de doute sur la double activité de Catherine Scalia, l’américaine propriétaire de ce snack sexy. Hooker, ou celui qui couche donnait une note sexy et un début d’information sur l’activité secrète de Madame Scalia dans les coulisses de sa sandwicherie

En lisant le New York Post, on en apprend plus sur cette histoire hors du commun. La femme, arrêté pour prostitution explique « Un homme m’a appelé. J’ai dit que je pouvais me rendre chez lui ou qu’il pouvait venir chez moi. Il est venu chez moi. J’ai commencé à me déshabiller et deux secondes plus tard, j’étais menottée et accusée de prostitution. »

Un petit encas

Au tribunal où elle plaide innocente, elle s’explique « Je suis séduisante et je le sais. Je plaide coupable d’être une « strip-teaseuse », mais « strip-teaseuse » et « prostituée » sont deux choses différentes. »

Il semblerait pourtant que de nombreuses fois Madame Scalia proposait des petits encas sexy aux hommes contre quelques billets verts d’un montant de 50 dollars.

Sa sentence sera alors 7 jours de prison suivie d’une évaluation psychiatrique. En effet, elle n’en était pas à ses premiers galons, elle avait été poursuivie pour les mêmes faits en 2005.

Il semblerait que les femmes avides de sexualité ne soit pas une tendance très appréciée par la justice. Rappelez vous de notre amie allemande nymphomane qui terrorisait ses conquêtes…