L’absence de désir sexuel n’est pas qu’une exclusivité féminine : certains hommes souffrent en effet eux aussi d’une baisse de libido. D’après l’enquête de CSF de 2008, 20 % d’entre eux ressentiraient « parfois » une basse de désir, 2 % « souvent ». Si l’âge peut entrainer des complications de santé et jouer son rôle, plus que des facteurs physiologiques, il s’agirait de facteurs psychologiques : un contexte particulier, un moment de l’existence expliquerait la situation et aucun homme ne serait vraiment à l’abri.

Les causes de la baisse du désir masculin

La première cause responsable d’une baisse de la libido est identique chez les hommes et chez les femmes, il s’agit de la dépression. Mal dans sa peau, mal au plus profond de son être, homme ou femme, personne n’a envie de faire l’amour. Une maladie chronique ou de longue durée et la prise de certains médicaments pourrait également jouer un rôle considérable.

Le manque de désir pourrait aussi être la manifestation d’un problème plus général dans le couple, une sorte de déconnexion entre les deux partenaires, peu de temps passé ensemble, un décalage dans la fréquence des rapports qui entrainerait un blocage. Les sentiments peuvent être présents mais le désir charnel avoir complètement disparu notamment à cause d’un contexte particulier comme un départ à la retraite, la naissance d’un enfant…

C’est bien connu, le stress est l’un des pires ennemis de la sexualité, la fatigue aussi. Le travail mais surtout l’absence de travail peuvent également être responsable d’une baisse de désir. Face à cette situation, les femmes ont tendance à croire que leur compagnon ne les aime plus ou leur est infidèle. Si cela peut arriver, dans les faits c’est rarement le cas.

Comment réagir ?

Le désir répond à une alchimie bien complexe qui n’est pas clairement identifiée et varie d’un individu à l’autre. Il n’est pas stable et alterne donc entre les hauts et les bas. Difficile par conséquent d’apporter une réponse toute faite.

Cependant, ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut surtout pas culpabiliser ou dramatiser la situation. La sexualité est clairement associée à la virilité et pour de nombreux hommes cette absence de désir peut donc profondément altérer la confiance en soi. La femme peut également se sentir blessée et croire qu’elle n’attire plus son compagnon.

Evitement et reproches n’arrangeront bien évidemment pas la situation. La meilleure attitude à adopter semble donc celle du dialogue et de la patience. Plutôt que de nier la situation, mieux vaut en parler le plus ouvertement possible afin de résoudre le problème. Comme il n’est pas toujours facile d’aborder le sujet, l’aide d’un thérapeute ou d’un sexologue peut être d’une grande utilité.

Enfin, démontrer son amour pour l’autre est sans aucun doute la meilleure manière de rallumer la flamme. Et puis le rire est un élément à ne pas négliger. Restaurez votre complicité ! Le proverbe femme qui rit… (je vous laisse compléter) est peut-être tout aussi valable pour les hommes !

Sur ce, je vous souhaite un Joyeux Noël et … non je ne ferai pas d’allusions à la dinde ! :-)