jeunes filles de dos

Ne vous détrompez pas, les problèmes érectiles touchent aussi les femmes !

Comme on le sait déjà, la dysfonction érectile est un trouble sexuel qui touche beaucoup d’hommes dans le monde. Cette incapacité d’avoir une érection satisfaisante en vue d’une relation sexuelle complète peut entrainer nombreuses frustrations chez l’homme. Et étant donné que la dysfonction érectile des hommes concerne aussi leur partenaire, une étude a été menée au Maroc pour voir précisément son impact sur la vie de couple d’après l’opinion des femmes interrogées. L’étude a permis de mettre l’accent sur le rôle de la femme dans l’accompagnement et le traitement de la dysfonction érectile qui devrait être prise dorénavant comme un problème de santé.

Une enquête scientifique menée par le professeur RedouaneRabii, président de l’Association marocaine d’endo-urologie, a permis d’identifier les différents aspects des impacts de la dysfonction érectile chez leurs partenaires. L’étude a apporté un éclairage sur ce que ressentent les femmes, dont les partenaires sont dans l’incapacité de maintenir une érection suffisante. L’étude a porté sur leur degré de satisfaction sexuelle, l’intensité du désir sexuel, leur attitude face à la dysfonction érectile, l’accompagnement et traitement des troubles de la fonction érectile, les recours à la consultation et à la médication pour traiter la dysfonction érectile. L’enquête a révélé que la dysfonction érectile touche 45,05 % des hommes partenaires des 202 femmes interrogées.40% des partenaires de ces femmes présentent un trouble de fonction érectile léger tandis que 26 % pour une dysfonction moyenne et 13% pour une dysfonction sévère.

La dysfonction érectile engendre une agressivité

L’étude a également mentionné l’attitude des hommes présentant une dysfonction érectile envers leurs partenaires. Plus de 28% des hommes partenaires des femmes interrogées ont tendance à éviter leur partenaire au point de renoncer à l’activité sexuelle. Plus de 14% d’entre eux présentent un caractère agressif et seulement 12,87% ont pu s’adapter à leur problème et continuent à participer dans la vie sexuelle du couple. La plupart de ces hommes ayant une dysfonction érectile ne consultent pas, 5% seulement voient un spécialiste. Selon l’enquête et les déclarations des femmes interrogées, la dysfonction érectile de leurs partenaires a été causée par le diabète (12%), l’hypertension (9%), la cardiopathie (2%), le tabagisme (28%) et l’alcool (2%).