jeune_fille_lingerie_coquineSelon les données de la Haute Autorité de santé, plus de 120 000 personnes sont touchées par l’infarctus. Parmi les principaux symptômes de cette crise cardiaque, une douleur thoracique et plus précisément derrière le sternum provoque une difficulté à respirer pouvant irradier l’épaule, le bras gauche ou encore la mâchoire. Par ailleurs, après un infarctus, de nombreux patients se demandent s’ils peuvent reprendre une activité sexuelle.

L’activité sexuelle est permise après un infarctus

Après un infarctus, il n’est pas forcément question de faire une croix sur les activités sexuelles. Cependant, quelques précautions doivent être prises en compte. D’une manière générale, il est autorisé de reprendre une activité sexuelle après un infarctus dans le mois qui suit le rétablissement du patient. Telle une activité physique qui n’exige pas trop d’effort, la sexualité après cette maladie coronarienne ne doit pas être de forte intensité.

Ainsi, il est recommandé d’opter pour certaines positions qui ne compriment pas la poitrine ainsi que le bras et de limiter l’effort. Il suffit donc de miser sur les préliminaires et de tester de nouvelles positions plus tranquilles. Toutefois, la consultation d’un médecin est toujours préconisée, car ce dernier pourra proposer de précieux conseils pour une reprise progressive d’activité sexuelle plus sereine.

A quel moment reprendre une activité sexuelle après un infarctus ?

Tout comme les activités physiques, il est possible de reprendre une activité sexuelle après une crise cardiaque lorsque l’état du patient s’améliore et au bout de quatre semaines de repos. Pour connaître l’évolution de son état de santé, le patient doit faire un bilan que lorsqu’aucune contre-indication n’est évoquée, il est donc libre de se lancer à nouveau dans des ébats amoureux. Cependant, lors de cette reprise de l’activité sexuelle, il est toujours recommandé d’afficher une réelle prudence surtout lorsque des symptômes inhabituels font leur apparition telles que des douleurs ou un essoufflement.

Pour éviter que la tension artérielle ne s’élève rapidement lors d’un acte sexuel, il est conseillé d’éviter l’alcool, mais aussi de trop manger avant de faire l’amour après un infarctus. Des rituels particuliers doivent également être mis en place afin de s’épanouir sexuellement dans les meilleures conditions. En cas de troubles de l’érection, la prise de viagra peut-être envisagée, mais toujours sur avis du médecin.