All the single ladies, all the single ladies ! ♪

Aujourd’hui nous savons tous que le sexe c’est bon pour la santé et qu’il n’y a pas de raison scientifique de se priver. Bien sûr, il faut toujours prendre ses précautions au niveau des maladies sexuellement transmissibles -le port du préservatif est un indispensable pour toute première fois avec « un inconnu »- et de son bien-être de manière plus générale.

Pouvoir jouir d’une sexualité épanouie est même un droit reconnu par l’OMS et nombre de médecins et autres études scientifiques ont démontré les bienfaits d’une activité sexuelle régulière, tant sur le plan physique que sur le plan moral. Mais qu’en est-il des célibataires ? Quelles conséquences le célibat pourrait-il entrainer sur notre santé ?

Les méfaits du célibat sur votre santé

Une étude démontre ainsi qu’être célibataire aujourd’hui serait potentiellement plus nocif que d’être fumeur !

Il faut bien reconnaitre que la pression sociale qui repose sur les bras des célibataires est énorme, ça cache certainement quelque chose. Le fait est que lorsque vous vivez seul, vous payez plus d’impôts, vous payez plus cher le loyer, passez à côté de la plupart des réductions et vous n’êtes pas toujours bien vu par les gens en couple. Cerise sur le gâteau (si j’ose dire) : vous avez tendance à moins bien manger. Pas toujours motivant de se cuisiner un petit plat pour soi et rien que pour soi, il faut bien le reconnaitre. Les célibataires ont donc tendance à se replier sur les plats industriels, manger à la va-vite en face-à-face avec la télé…

Pour en revenir à cette étude publiée dans The Independent il y a quelques années déjà, vous devez savoir que si vous êtes célibataire vous avez certainement tendance à trop boire et trop fumer en plus de trop travailler. Vous avez également la fâcheuse habitude de sauter des repas et souffrez d’une instabilité émotionnelle. Concrètement, votre espérance de vie se réduirait de quelques années. La surmortalité des célibataires, de l’ordre de 10 %, serait ainsi comparable à celle des fumeurs !

Pas que des mauvais côtés !

Mais rassurez-vous, si vous êtes trentenaire et que votre célibat vous pèse plus qu’à tout autre, votre état de solitaire a aussi des bons côtés. Premièrement vous dormez mieux : les personnes qui vivent en couple souffrent deux fois plus que les célibataires de problèmes de sommeil. Monsieur qui ronfle, Madame qui veut lire, ceux qui bougent, etc., etc. Or un sommeil de qualité est un pilier essentiel d’une bonne hygiène de vie.

Deuxièmement et bien que votre régime alimentaire ne soit pas forcément une référence, vous ne grossissez pas, à l’inverse des couples. A deux on mange mieux, peut-être, mais on prend aussi plus de poids ! De plus, les célibataires font en moyenne bien plus d’exercices que les personnes en couple, certainement l’envie ou le besoin de plaire qui pousse à faire du sport et se maintenir en forme.

Enfin, n’oubliez pas qu’il vaut toujours mieux être seul que mal accompagné : les mariages ratés où le couple devient en réalité l’addition de deux solitudes sont loin d’être faciles à vivre et génèrent tout autant de dégâts au niveau santé.