Cialis

Le laboratoire Sanofi veut demander aux autorités américaines et européennes la possibilité de pouvoir commercialiser le Cialis sans ordonnance. Sanofi a en effet obtenu de Lilly les droits de commercialisation de ce médicament contre les dysfonctions érectiles.

Mais avant de pouvoir vendre librement ce traitement, Sanofi doit avoir au préalable l’accord des autorités sanitaires internationales. Pour cela, le laboratoire doit prouver que les hommes qui prennent du Cialis ne courent aucun risque s’ils ont recours à cette automédication.

En effet, le Tadalafil, l’agent actif du Cialis, n’est pas recommandé aux patients qui ont des problèmes cardio-vasculaires. Il augmente et accélère la pression sanguine et les personnes avec des antécédents cardiaques doivent faire preuve de prudence avant de prendre ce traitement.

C’est en 2003 que le Cialis a été autorisé à la vente en Europe. Depuis, plus de 45 millions d’hommes dans le monde ont été traités avec Cialis, qui a généré plus de 10,2 milliards d’euros de ventes dans le monde.

Toutefois, cette nouvelle disposition, si elle intervient, ne se produira pas avant 2017.