mains_portable_mobileL’impuissance est un trouble sexuel qui touche de nombreux hommes dans le monde. Ce problème inquiète la gent masculine, car les origines de la dysfonction érectile sont diverses. Si les sources des troubles érectiles actuellement connues sont d’origine psychologique et organique, il s’avère que l’onde émise par les téléphones portables pourrait provoquer des troubles de l’érection.

Ondes responsables de troubles érectiles

En effet, l’utilisation prolongée d’un téléphone portable n’est pas bonne pour la santé des hommes du moins ce qu’affirment les résultats des tests menés par le chercheur Badereddin Mohamad Al-Ali. En effet, une nouvelle étude scientifique austro-égyptienne vient d’ajouter la dysfonction érectile au bien des maux dont les téléphones portables en sont responsables. Les résultats de cette étude austro-égyptienne a été publiée dans la revue spécialisée Central European Journal of Urology. Après six mois d’observation, les scientifiques du département d’urologie de l’Université Graz (Autriche) et du département d’andrologie de l’Université du Caire (Egypte) sont venus à la conclusion que le téléphone portable émet des ondes qui favoriseraient les troubles de l’érection. Pour venir à une telle conclusion, les scientifiques ont analysé les données médicales et le comportement de 20 hommes souffrant de troubles de l’érection et de 10 témoins en bonne santé – du moins sans problème d’érection – lors du test. Ces deux groupes de volontaires avaient rempli au préalable des questionnaires liés à leurs habitudes d’utilisation du téléphone portable.

Après des examens de laboratoires et des mesures de leur indice de fonction érectile, les deux groupes ne présentaient pas de différence significative entre les deux groupes concernant l’âge, le poids, la taille, le taux de testostérone et la consommation de tabac. Les chercheurs ont toutefois constaté que les hommes atteints d’impuissance passaient en moyenne 4,4 heures par jour avec leur téléphone allumé contre deux heures à peine par jour pour l’autre groupe. Pour le chercheur Badereddin Mohamad Al-Ali, l’impact d’un téléphone portable animé est plus important que la durée de l’exposition intense aux ondes pendant un appel sur la cause de l’impuissance. Toutefois, les chercheurs des deux universités ont annoncé que d’autres études seront effectuées pour confirmer ces résultats et trouver les raisons d’un tel phénomène. Rappelons que l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) préconise l’utilisation d’un kit main-libre lors d’une utilisation intensive de téléphone ainsi que d’éteindre l’appareil la nuit.