On en parle depuis plusieurs semaines. Le 27 mars prochain, les laboratoires Pfizer perdront officiellement leur exclusivité sur le viagra sildénafil. Une nouvelle lourde de conséquences  pour le produit qui s’est placé en tête  de liste depuis déjà plus de 20 ans.

viagra sildenaflCommercialisé aux Etats-Unis depuis 20 ans, le viagra sildénafil est officiellement rentré sur le marché français en 1998. Peu de temps après son introduction, le viagra a connu un succès sans précédent . Avec plus milliards de dollars de chiffres d’affaire, le médicament a permis de traiter plusieurs millions d’hommes souffrant de dysfonction érectile.

Mais le viagra sildénafil a également un coût : entre 50 et 75 euros pour une boîte de quatre comprimés .Un prix donc élevé, pour une quantité jugée trop réduite. Et cela, les organismes de santé l’ont bien compris. Résultats, depuis 2005, les sites de pharmacie en ligne vendant du viagra sildénafil se sont multipliés par 100.

Et peu sont ceux à offrir des produits authentiques. En effet, lors d’une enquête effectuée sur plus de 200 000 sites, l’Organisation Mondiale de la Santé a noté que seuls 1200 sites de vente de ligne de médicaments étaient conformes à la loi et vendaient réellement du viagra authentique. Les autres pharmacies en ligne étaient jugées frauduleuses ou illégales.

Des chiffres inquiétants, mais qui risquent très probablement de se multiplier dans les semaines à suivre notamment après la perte du brevet, le 27 mars 2012. Rappelons que depuis 2005, la vente de faux viagra a causé plusieurs dizaines de milliers de morts en Asie et en Europe. Des faits qui poussent sérieusement  à réfléchir sur la nécessité d’acheter des produits certes chers mais sûrs pour la santé.