femme_jeune_sexySelon les résultats d’une étude réalisée par des chercheurs de la State University de New York, le sperme apporterait de nombreux bienfaits sur la santé des femmes.

Le sperme contre la dépression et l’anxiété

A travers des enquêtes effectuées auprès d’un lot de 293 femmes qui ont accepté de faire l’objet de ces recherches, le groupe de scientifiques américains a réussi à conclure que le liquide séminal contient un certain nombre de composants qui jouent des rôles importants sur la santé de la femme et qui la rend plus heureuse.

A l’issue de leurs expériences, les chercheurs affirment que les ingrédients qui composent le sperme améliorent les émotions liées à l’affection mais aussi favorisent le sommeil. En effet, en dehors des spermatozoïdes, ce liquide de consistance visqueuse regorge également une certaine concentration de molécules telles que le cortisol, l’oxytocine ou encore l’estrone, des hormones reconnues pour leur efficacité dans l’augmentation du sentiment d’affection mais aussi dans l’amélioration de l’humeur. Contenant également plus des antidépresseurs dont la thyrotropine, la sérotonine et la mélatonine, des hormones qui favorisent le sommeil, le sperme se présente comme un remède idéal pour les femmes sujettes à la dépression et aux troubles d’anxiété.

Les avantages du sperme auprès des femmes

En effet, pour démontrer que le sperme dispose réellement d’effets antidépresseurs, un questionnaire anonyme a été distribué à chacune des 293 étudiantes de cette université newyorkaise. De nombreux aspects de leur vie sexuelle ont été relevés et concernant principalement les activités sexuelles sans préservatif. A cet effet, l’étude a permis de constater de faibles signes de dépressions auprès des femmes ayant récemment des rapports sexuels sans préservatif alors que celles qui utilisent toujours ou assez souvent une capote sont plus touchées par la dépression. Par ailleurs, d’autres test effectués par le laboratoire Gallup ont également permis de conclure que les femmes ayant une certaine passion pour la fellation détiennent de meilleurs résultats face aux tests de concentration et cognitifs. Mieux encore, le corps féminin serait aussi capable de faire la différence entre le sperme de leur partenaire et celui d’un autre. De ce fait, les chercheurs ont pu déduire que les femmes ayant eu des relations sexuelles sans condom avec leur partenaire font l’objet de plus importantes formes de dépression après une rupture.