homme préhistorique avec une peau de bête

Serions-nous en retard sur les hommes préhistoriques ?

Alors qu’il a fallu attendre 2013 pour qu’un pays de l’Union Européenne reconnaisse le troisième genre, certains hommes préhistoriques étaient déjà transgenres.

L’étude publiée dans le magazine Human Nature montre qu’ils étaient même parfaitement acceptés par leur société.

Doug VanderLaa, scientifique en charge de l’étude, explique au HuffPost que « dans certaines sociétés, ces individus s’identifiaient comme membres d’une troisième catégorie de genre: ils ne sont pas socialement reconnus comme étant des hommes ou des femmes, mais plutôt comme une troisième catégorie. »

Les mâles androphiles transgenres, c’est à dire les mâles identifiés comme homme ou comme femme attirés par les hommes, n’étaient pas discriminés car leur orientation sexuelle ne les empêchaient pas de soutenir leur famille. Même s’ils n’avaient pas d’enfants, ils s’assuraient que leur lignée survivrait.

Encore plus surprenant, les homo-sapiens vivaient dans une société ou hommes et femmes étaient égaux. Cependant, l’étude ne précise pas s’il y avait des femmes transgenres.