photo du film divorzio all'italiana

Environ 1/3 des italiens ont des problèmes de sexualité

Selon un rapport publié par la Société italienne d’Urologie (Siu) et l’Association des gynécologues hospitaliers italiens (Aogoi) plus de 16 millions d’italien souffrent de problèmes liés à leur sexualité, soit près d’un tiers de la population.

Cependant, la sexualité défaillante des italiens ne s’explique pas au travers des raisons les plus communément mises en cause, comme la crise de la cinquantaine ou la routine. Selon les spécialistes, c’est la crise économique qui joue sur la libido des couples.

« Les dysfonctionnements sexuels sont de plus en plus fréquents. La crise économique remet en question le ‘pouvoir’ du mâle au sein du couple. Sans parler des modèles sexuels faciles véhiculés par des publicités porno soft qui réduisent le désir et minent les capacités sexuelles notamment chez les hommes, » dit Vincenzo Mirone, secrétaire général de la Siu.

La ministre de la Santé Beatrice Lorenzin vient même de confirmer l’ouverture d’un nouveau département dans les centres hospitaliers appelé « Urgences Couples », réunissant gynécologues et urologues dans un même cabinet. Les personnes éprouvant des difficultés avec leur sexualité seront conseillées par deux spécialistes ce qui, selon les médecins italiens, évitera de creuser le trou de la sécu.