Parque l’on n’en a jamais assez des études et enquêtes sur la sexualité, à croire que ce qui se passe sous la couette du voisin est plus intéressant que la crise économique. Nah, oui, c’est sûr, c’est plus intéressant, mais à l’allure où les infos sur notre sexualité tombe, il semblerait que notre vie sexuelle n’à plus de secret pour les autres.

levrette position francaisCette enquête menée l’année dernière par le site de rencontre international CasualDating.fr nous livre quelques perles. C’est près de 5 6 70 personnes qui ont été interrogées à travers 11 pays (France, Belgique, Brésil,  Suisse, Autriche, Suède, Allemagne, Espagne, Italie, Norève et Pays-bas).

On en apprend donc un peu plus sur la vie sexuelle des européens et des français à commencer par comment ils préfèrent faire l’amour. Et sans surprise, j’imagine, la levrette est la position préférée des français ET des françaises.  Si on plus on met tout le monde d’accord, c’est encore mieux.

34% des français préfèrent donc l’amour en levrette. Chouette.

  • Levrette (37% des hommes, 31% des femmes)
  • Missionnaire (19% des hommes, 26% des femmes)
  • L’Andromaque (10% des hommes, 14% des femmes)

Et parce qu’ils étaient bien lancés dans leurs enquête (de satisfaction ?) ils ont même extorqué d’autres informations. Ainsi, on découvre les endroits préférés pour faire l’amour:

  • 79,2% préfèrent simplement leur lit
  • 5,4% la plage ensoleillée
  • 3,3% la cuisine…

Bon allez, on continue et figurez-vous que 14% des français et 13% des italiens utilisent des sextoys et ces chiffres faisant des lovers d’Europe les plus frileux du canard en plastique et autres vibromasseurs.

Sinon, pas de sextoys mais 16,6% d’entre nous dans l’Hexagone se sont déjà filmé en faisant l’amour. Peut être une future Paris Hilton ou Kim Kardashian chez les Frenchy ?

Sinon, pour finir, les français déclarent ne pas regarder de films X pour trouver l’imagination de leurs ébats sexuels. En fait, 63% des interrogés admettent se fier à leur imagination pour pimenter leur vie sexuelle. Ah ouais…