L’américain Jonah Falcon a crée le buzz sur internet avec sa chanson intitulée “It’s too big” dans laquelle il évoque son sexe : le plus grand de la planète !

24 centimètres au repos et 35 en érection : phallus rêvé ? Non, réalité ! Ce calibre de pénis est en L’homme au plus grand pénis du monde lance sa chansoneffet présent dans la nature : l’acteur et écrivain quadragénaire Jonah Falcon qui en est l’heureux  détenteur lui a même consacré une chanson.

Mais ne vous fiez pas à son titre, “It’s too big” (traduisez “il est trop grand”) est plus une ode au plus grand membre du monde qu’une critique de celui-ci. Le new-yorkais qui a toujours refusé de faire du porno et est bisexuel y commente les réactions et la convoitise des deux sexes vis-à-vis de son engin.

Dans un entretien au Daily Beast, le comédien confesse qu’iI a écrit ce morceau en une heure, dans un café, pour se faire un peu d’argent. Et, si les paroles ne sont pas exactement du niveau de Shakespeare, la vidéo a obtenu tout le succès voulu.

Le clip de It’s too big fait le buzz

Le clip qui met en images ses débuts dans la chanson est volontairement humoristique. Devant un fond très coloré d’esprit 90’s, Jonah Falcon raconte que tous les hommes et femmes veulent son oiseau rare. Des figurants le rejoignent pour s’extasier et l’interroger sur ses attributs (qui ne sont pas présentés au naturel à l’écran). Le chanteur Adam Barta intervient même pour s’enquérir de l’aspect pratique : “Comment fais-tu pour marcher avec ça ? Comment est-ce que ça rentre dans ton pantalon ? Est-ce que ça pend le long de ta jambe ? Je parie que tout le monde le regarde fixement !”

Et il ne croit pas si bien dire… En effet, les internautes ne se lassent pas de visionner les parties de Jonah -vêtu tantôt d’un pantalon slim moulant, tantôt d’un boxer blanc- dans la vidéo, qui a dépassé les 500 000 vues sur YouTube en quelques jours.  Preuve, s’il en fallait, que la taille du pénis compte, parfois…

A l’aéroport, son pénis est pris pour un paquet suspect !

Si ce phallus attise la curiosité de tous, les agents de sécurité ne font pas exception. Ceux de l’aéroport de San Francisco ont trouvé l’entrejambe de l’acteur assez louche, comme s’il avait quelque chose à cacher…

Le 9 juillet dernier, il a donc été soumis à des fouilles et passé au détecteur de métaux et rayons X pour prouver, comme le rapporte Midi Libre, qu’il ne transportait pas d’arme de destruction massive !