En tout cas en Angleterre, ce schéma relationnel semble être une logique adaptée par de nombreuses femmes. Plus de rencontres, plus de contacts, plus de choix mais surtout plus de chance de trouver celui avec qui on aura envie de se marier.

multiplier les rencardsL’enquête de cette chaine de restaurant TGI Friday’s (Thanks God It’s Friday) a mené sa petite enquête à l’occasion de ce jour de l’année qui survient tous les 4 ans. En Angleterre, une tradition veut que le 29 février, les femmes n’ont pas à répondre à leurs devoirs et peuvent donc faire ce qu’elles veulent mais surtout, demander son compagnon en mariage. Avec le temps, seule cette dernière option est restée, et pour l’occasion, de nombreuses femmes ont demandé, genoux à terre, la main de leur homme.

Toujours dans cette optique de trouver l’homme de sa vie et de se marier, la plupart des célibataires d’Angleterre n’hésitent pas à multiplier le nombre de conquêtes pour finalement trouver celui avec qui elles finiront leur vie.

On estime qu’une femme fréquente 5 hommes par an et plus de 25% ont des rendez vous croisés avec trois hommes en même temps. Pas de temps à perdre !

Le Dr Pam Spurr, spécialiste des relations explique qu’elle ne trouve pas ce schéma mauvais pour la santé des femmes : « Il est tout à fait normal de fréquenter deux ou trois hommes en même temps. Dans les faits, les fréquentations ont toujours été menées ainsi et on appelle cela « tâter le terrain ». C’est tout à fait acceptable et cela ne signifie pas coucher avec les trois en même temps… »

Elle explique même que fréquenter une seule personne à la fois met trop de pression sur ce jeune couple car ils sont toujours dans le doute si ça va marcher ou sils doivent se séparer… Ce qui est vraiment mauvais pour la santé et fait espere beaucoup de choses dès le premier rendez vous…