jeune fille médicamentDepuis quelques années, les recherches sur le Viagra féminin sont en effervescence dans les laboratoires pharmaceutiques pour booster un peu le désir féminin. Les laboratoires ont grandement avancé ces dernières années dans leur recherche sur le développement d’un médicament pouvant remédier à cette baisse de désir. Mais s’il faut encore patienter pour ce qui est de la commercialisation de ces pilules miracles pour les femmes, il faut dire que les recherches ont permis de comprendre la sexualité féminine dont le désir est relativement pluscomplexe que le désir masculin.

Ce grand décalage entre envie et désir est devenu assez courant chez la femme. Par conséquent, plusieurs recherches ont été menées de nos jours pour traiter les troubles sexuels qui touchent autant les hommes que les femmes. A cet effet, des études effectuées dans les années 90 ont permis de savoir que les troubles sexuels concernent 43% des femmes. Ce trouble est devenu assez courant chez la femme, par conséquent plusieurs recherches ont été effectuées de nos jours pour venir à l’aide des femmes qui souffrent de troubles sexuels. Elles n’éprouvent aucun plaisir lors du rapport sexuel à cause des problèmes psychologiques à cause des tâches journalières.

Une mécanique sexuelle complexe

Le développement du Viagra féminin est complexe, car régler la libido de la femme l’est encore plus. En effet, la sexualité féminine est plus complexe que celle des hommes au point que les laboratoires pharmaceutiques ont dû mettre plus de temps pour comprendre son mécanisme à travers de nombreuses études et recherches. Contrairement chez les hommes, la baisse de désir chez la femme peut être d’origine physiologique et surtout psychologique. Dans la plupart des cas, la baisse de la libido chez la femme est engendrée par le stress, la frustration, les ennuis, la dépression, l’anxiété ou encore la lassitude sexuelle comme la fatigue. Et pour pouvoir développer un Viagra féminin, les laboratoires ont dû comprendre la mécanique sexuelle de la femme et les diverses hormones (testostérone, sérotonine, dopamine) qui influent sur le désir féminin.

Commercialisation du premier Viagra féminin attendue en 2016

De nombreux médicaments pour traiter la baisse de désir de la femme (Lybrido, VigaLine, LibiGel, Flibanserin, Bremelanotide, etc) sont actuellement testés aux États-Unis et dont la mise sur le marché est attendue en 2016. Lybrido est le Viagra féminin qui a fait le plus de buzz actuellement. Produite par le laboratoire Emotional Brain, cette pilule est attendue sur le marché en 2016. Un autre laboratoire pharmaceutique, le Britannique ORLIBID, a développé l’ORL101, un médicament à base de mélatonine de synthèse dont la commercialisation est prévue fin 2015.