femme_militaire_sexyD’après le journal The Washington Free Beacon, le Pentagone a dépensé plus de 500.000 dollars pour l’achat de Viagra en 2014. Personne ne s’y attendait. En effet, tout le monde pense sans aucun doute que les dépenses du Pentagone ne devraient concerner uniquement l’approvisionnement en armes, vivres et véhicules… Il semblerait donc que les troubles érectiles soient un mal qui ronge les soldats américains. Mais d’un autre point de vue, on peut aussi penser que ces derniers ne font pas uniquement la guerre, ils font également… l’amour !

Une nouvelle à la fois insolite et surprenante

Selon les informations The Washington Free Bacon, le Pentagone aurait consacré précisément un budget important de 504.816 dollars pour l’achat de pilules sexuelles en 2014. Toujours selon le journal, 425.000 dollars de cette somme ont été dépensés pour du Viagra. Quelques factures d’achats de Levitra et du Cialis, les concurrents directs de la pilule bleue, faisaient aussi partie du lot. Prescrit dans le traitement de nombreuses pathologies comme les troubles cardiovasculaires, le diabète et les maladies neurologiques ; le Viagra reste avant tout un médicament qui traite les troubles érectiles chez l’homme. Si on tire une conclusion rapide, les militaires sont sujets à ces problèmes malgré leurs corps virils et leurs forces physiques. Ce qui est encore amusant, c’est qu’une source ayant accès aux dossiers de la Défense américaine a indiqué que les dépenses liées à ces équipements inattendus portaient le nom de « Soutien aux troupes ». Mais de quel soutien parle-t-on vraiment ?

De l’amour dans les camps

Il faut dire que cette nouvelle a créé le buzz sur la toile. De plus, le journal américain a révélé un côté encore plus drôle de la situation à partir de quelques raisonnements mathématiques. En effet, en estimant que le prix d’une pilule s’élève à 25 dollars ; avec les 500.000 dollars dépensés, le Pentagone a acheté au total 20.192 pilules. Pourtant, selon les professionnels de la santé, l’efficacité du Viagra dure environ 4 heures. En faisant un calcul rapide donc, on compte 80.770 heures d’érection avec les 20.192 pilules achetées ; soit plus de 9 années d’érection. C’est beaucoup ! A priori, il y a de la passion dans l’air ou plutôt dans les camps. Il est certain que le Pentagone a augmenté sa provision en Viagra cette semaine, à l’occasion de la Saint-Valentin !
Plus sérieusement, il a aussi été dit que beaucoup de soldats souffraient de PTSD (post traumatic stress disorder), et que le Viagra pouvait les aider à reprendre confiance en eux…au lit ! C’est déjà un bon début 😉