Si on fait le bilan, nous voilà en 2012, le porno est le business le plus rentable aux Etats-Unis, des actrices porno deviennent des pop stars, un ado regarde son premier porno en moyenne vers 11 ans, le Viagra est la pilule préférée des hommes*, si bien que Durex lancera prochainement son préservatif aux effets de la pilule bleue.

De l’autre côté, on peut acheter un sex toys en quelques clics sur Internet, on offre volontiers des canards lors des anniversaire de nos amies,  il existe de plus en plus de réunions « Tupperware » dédiés aux sextoys, et on cherche à tous prix à lancer sur le marché un Viagra pour femme.

Le plaisir solitaire deviendrai t-il un marché juteux ?

L’information avait été publiée au printemps 2011, des recherches avaient établit q’une trop forte consommation de porno pouvait avoir une forte influence sur la sexualité masculine : Non pas que les hommes se sentent soudainement des dieux du Sexe, au contraire, la conquête du plaisir à deux devient une montagne insurmontable et les premières pannes sexuelles font leur appariation. Le plaisir solitaire affecte grandement le plaisir en couple, lors de rapports sexuel dits « normaux ».

C’est ainsi que l’ont se retrouve avec des jeunes hommes, adolescents, souffrant de troubles érectiles et d’éjaculation précoce aux prémices de leur vie sexuelle. Sans comprendre d’où ce mal peut venir et n’osant pas en parler à leurs proches ou leur médecin, ces jeunes se retrouvent à rechercher des réponses sur le net et commander en ligne des solutions douteuses.

Canards, vibro et compagnie

Evidemment, ce problème arrive plus souvent chez la gente masculine, cependant, la femme souffrant de baisse de libido ne peut pas toujours reposer la responsabilité de son manque de désir à sa contraception hormonale… L’utilisation trop importante de sextoys a aussi un impact sur les relations sexuelles en couple. La pratique sexuelle à deux s’avère donc très différente d’une relation solo ou l’on connait les étapes et choses à faires pour obtenir le plaisir intense rapidement…

Le porno et les sextoys, tout comme les bonnes choses, d’ailleurs, pour être apprécié à leur juste valeur et profiter pleinement ne doivent être consommé qu’avec modération afin de profiter avec intensité les moments de plaisirs à deux…

* Personne ne l’a avoué, mais on est pas dupe…