blonde_lit_talons« Oh non… ! je suis fatigué chérie ! » voilà une phrase que les femmes redoutent. En effet, bien que les hommes soient censés être toujours prêts à faire l’amour (dans l’imaginaire des femmes), il peut arriver qu’ils n’aient pas envie et ce, non pas une seule fois, mais à plusieurs reprises. Toutefois, il existe de nombreuses raisons qui peuvent expliquer cette panne de désir chez l’homme qui ne doit pas être considéré comme un trouble de l’érection.

Des raisons personnelles

Si jamais votre homme ne vous désire pas, ne pensez surtout pas que vous êtes indésirable, ce n’est sûrement pas la raison première. Il a peut-être ses propres raisons qui empêchent son désir de s’épanouir. A cet effet, la dépression est souvent la première cause de la baisse de libido et entraîne chez l’homme un manque d’élan vital, mais aussi estompe l’envie de faire l’amour. Pour ce faire, rien de mieux que de nouer un vrai dialogue de couple. Essayez aussi de raviver la flamme en jouant a des jeux sexy ou en allant au lit dans de la lingerie (et non dans votre t-shirt XL préféré.)

Par ailleurs, la peur de la rencontre peut également être à l’origine de tels phénomènes, mais aussi les émotions négatives telles que la haine, la jalousie, la colère, le désespoir, l’irritation et la tristesse.

Des raisons relationnelles

Si le désir d’un homme est en berne, il est possible que la relation avec sa femme soit dans une phase assez contraignante, voire même difficile. A cet effet, tous les deux doivent s’y mettre, car il est probable que l’homme trouve sa femme trop intelligente ou encore trop belle pour lui. Pour ce faire, inutile de faire la déesse devant son homme, mais d’essayer de se montrer à sa hauteur. Surtout, la femme ne doit pas hésiter à lui montrer ses faiblesses et de se considérer comme une vraie « humaine » ayant besoin de câlins et d’amour !

Des raisons médicales

Une perte de désir chez l’homme peut aussi être d’origine médicale. Une affaire d’hormones qui nécessite une consultation médicale. En effet, le désir sexuel chez l’homme dépend de son taux de testostérone dans le sang que lorsque ce taux s’avère en dessous de la normale, c’est-à-dire entre 3 à 12 nanogrammes par millilitres, une baisse importante de l’appétit sexuel peut apparaître. Bien sûr, d’autres paramètres biologiques peuvent également intervenir tels que les neurotransmetteurs cérébraux, les hormones hypothalamiques ainsi que les hormones hypophysaires.