poppers et Viagra ne font pas bon ménage

Poppers et Viagra ne font pas bon ménage

Initialement utilisés dans certains troubles cardiaques, les poppers sont des vasodilatateurs, dans le même groupe des dépresseurs. Par la suite, ils ont été détournés de leur usage et commercialisés dans les sex-shops. Il permettrait en effet de booster les performances sexuelles. Ils sont très prisés par la communauté gay du fait qu’il intensifie le plaisir ressenti, et qu’il permettrait une meilleure dilatation de l’anus. Leur utilisation se répand également chez les plus jeunes du fait de l’effet euphorisant qu’il provoque. Le décret du 29 juin 2011 a interdit sa commercialisation, néanmoins le 3 juin 2013, le Conseil d’Etat a annulé cet arrêté d’interdiction du fait qu’ « aucune étude scientifique ou enquête n’est produite qui permettrait d’établir que les nitrites d’alkyle présentent un risque de pharmacodépendance. »

Un cocktail particulièrement dangereux

Pour des nuits de folies, certaines personnes associent poppers, alcool et parfois même médicaments contre les troubles érectiles. L’association du poppers avec ces types de médicaments est extrêmement dangereuse. Un traitement médicamenteux des troubles de l’érection est à base d’inhibiteurs de phosphodiestérase 5 (PDE5), on retrouve le PDE5 dans le Cialis (tadalafil), le Viagra (sildénafil), le Levitra ou Spedra (avanafil). La principale contre-indication de ces médicaments à base de PDE 5 est le mélange avec des substances dérivées nitrées comme le poppers.

Quelques explications

En cas de combinaisons de ces deux médicaments, le poppers, contenant du nitrite d’amyle renforce l’effet hypotenseur des inhibiteurs de phosphodiestérase 5. L’interaction est très dangereuse. Elle peut entraîner une chute rapide de tension, pouvant provoquer un collapsus circulatoire, ou des risques cardiaques pouvant être mortels. De ce fait, vous ne devez en aucun cas associer poppers qui contient du nitrite d’amyle, de nitrites de butyle, ou de nitrites de propyle et médicaments pour l’érection. Les risques de toxicité sont réels. A noter que la prise de Popper est contre indiquée chez les personnes souffrant de troubles cardiaques, de problèmes de foie, d’épilepsie…

Faites ainsi attention lors des soirées arrosées, qui peuvent très vite finir à l’hôpital. Adoptez toujours un comportement responsable, ne mettez pas votre santé (votre vie) en danger. Gardez en tête, que ce sont des médicaments, des médicaments qui ne devront être délivrés que sur prescription médicale.

source

http://www.alterheros.com/experts/2002/12/poppers-et-viagra/