Comme je vous le disais dans un précédent article, nous autres les femmes avons malheureusement bien du mal à atteindre l’orgasme entre vos bras messieurs… Que cela vous plaise ou non, vous devez savoir que plus de 50 % d’entre nous simuleraient l’orgasme, certainement pour ne pas vous vexer, et que plus de 70 % auraient bien des difficultés à grimper au rideau à chaque rapport…

Comme à mon habitude, je vais vous donner un coup de main afin que votre partenaire atteigne le 7° ciel, du moins je l’espère.

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de l’orgasme mammaire ! Oui, vous avez bien lu : nous pouvons parfaitement avoir un orgasme grâce à la stimulation de nos seins, encore faut-il savoir s’y prendre bien sûr.

Avant de vous donner quelques conseils sur le sujet, je vous précise qu’il ne s’agit que d’observations personnelles, de quelques témoignages et que toutes ces petites suggestions ne sont en rien des règles arbitraires ou absolues, bien au contraire.

En effet quand on parle de plaisir et d’orgasme, la première règle c’est qu’il n’y a pas de règle. Je veux dire par là qu’une femme peut jouir avec des caresses pleines de tendresse tandis qu’une autre préfèrera la vigueur et ainsi de suite. La même femme peut d’ailleurs répondre à différentes stimulations durant l’amour : rythme rapide, lent, saccadé, etc. et soit dit en passant, beaucoup apprécient. A vous de connaitre la femme qui partage vos nuits et de vous adapter en conséquence. Ces précisions faites, je vais donc entrer dans le vif de notre sujet : comment faire pour qu’elle se torde de plaisir en stimulant ses seins ?

Savez-vous la faire jouir avec sa poitrine ?

Trop de témoignages me confirment que nombre d’entre vous n’y accordent pas suffisamment d’importance. Les seins vous font fantasmer, un décolleté vous met dans tous vos états et vous avez même du mal à nous regarder dans les yeux et ne pas loucher sur notre poitrine lorsque nous échangeons quelques mots, et pourtant, une fois sous la couette vous n’y portez que peu d’attention, beaucoup trop peu. Et quand vous les touchez, c’est bien souvent de manière complètement mécanique, sans sensualité, ni tact… Les plus maladroits nous font même mal !

Les seins d’une femme sont pourtant à traiter avec tendresse. Qu’ils soient grands ou petits, qu’importe : ils sont très délicats. Toute femme est sensible au contact sur sa poitrine et si quelques unes n’apprécient pas, elles sont rares. En réalité, dans bien des cas elles n’ont jamais eu la chance de découvrir les plaisirs qu’ils peuvent donner. Aucune main experte (ni même les leurs) ne les ont caressés avec doigté. Parfois elles entretiennent une mauvaise relation avec leur poitrine, sont complexées et ont alors bien du mal à les considérer comme source de plaisir.

Je vous disais « avec tendresse ». Les seins sont en effet une zone érogène extrêmement sensible et si on la regarde d’un point de vue purement anatomique, la poitrine féminine est un organe érectile au même titre que peut l’être le clitoris ou le sexe masculin. Les seins stimulés de manière adéquate vont ainsi gonfler ou gagner en volume, les tétons se dresser et se durcir.

Si vous souhaitez sentir cette transformation chez votre partenaire, je vous conseille de ne brûler aucune étape, la première étant le regard : vous devez lui montrer que vous avez envie de les dévorer mais surtout, retenez-vous ! Le secret c’est bien de prendre son temps… L’idée étant de faire monter le désir au fur et à mesure. Après avoir délicatement dégrafé son soutien-gorge je vous invite à glisser vos doigts puis vos mains sur l’un de ses seins puis d’alterner avec le deuxième sein. Surtout, vous devez être attentif et attentionné : toujours délicatement vous pourrez lui pincer les tétons (entre le pouce et l’index), les mordiller, les effleurer de vos doigts, de votre langue et de votre souffle. Vous sentez sa respiration qui s’accélère, c’est peut-être bien le moment de lui sucer les tétons. En effet, diverses études ont démontré que c’est la succion qui génère le plus de plaisir. La succion, à tel point que certaines femmes ressentent du plaisir lorsqu’elle allaitent !

Vous hésitez encore ?

Si peu de femmes ont connu l’orgasme à proprement parler (c’est-à-dire avec contraction du vagin) avec une simple stimulation mammaire, nombreuses sont celles qui ressentent des sensations orgasmiques et plus de 80 % ressentent plus de désir après une stimulation des seins. Donc n’hésitez plus et surtout ne vous limitez pas, en plus des caresses et des baisers multipliez les sensations : alterner chaud ou froid serait par exemple très stimulant…

Bref, je ne vous le dirai pas 36 fois : osez l’orgasme mammaire !

Sources