Un mariage, un voyage, des vacances en camping… les raisons qui motivent certaines femmes à vouloir retarder leurs règles sont multiples. Voici différentes techniques pour un retard de quelques jours, quelques semaines ou même quelques mois.

Techniques médicamenteuses pour retarder ses menstruations

Une solution consiste à – si vous prenez déjà une contraceptif orale, c’est à dire la pilule – serait d’enchaîner deux plaquettes sans arrêt pour les menstruations. Cela ne serait pas dangereux, et n’aurait aucun effet négatif autre que les effets secondaires induits par votre pilule.

Enfin vous pouvez demander à votre médecin du noréthistérone, médicament à base de progestérone de synthèse. Trois cachets à prendre quotidiennement, trois jours avant le début normal des règles et durant la durée du traitement pour un retour des règles deux voire trois jours après la dernière prise.

Techniques naturelles pour retarder ses règles

Selon les croyances populaires, la première chose si vous souhaitez retarder vos règles consiste à augmenter votre activité physique. Différentes études démontrent que la tension physique (avec le stress) est en effet le premier responsable d’une absence ou d’un retard des règles chez la femme, qu’elles souhaitent modifier ou non leur cycle. Il s’agit bien évidemment de pratiquer un sport de manière adaptée à votre condition physique : les femmes déjà actives opteront pour une pratique intense (basket, piscine, aérobic, etc.) qui nécessite un effort considérable, celles plus tranquilles opteront pour de la danse, une balade et ainsi de suite.

Retarder ou à l’inverse accélérer ses règles pourraient également être lié à ce que vous mangez. Bien que les données scientifiques manquent pour confirmer les « vérités culturelles » et autres témoignages, il semblerait que les aliments épicés ou qui génèrent de la chaleur en augmentant la température corporelle seraient à proscrire pour retarder les menstruations. Les épices donc comme les piments mais également le poivre, l’ail, le gingembre pour ne citer qu’eux serait à élimer totalement de votre régime alimentaire quelques semaines avant la date prévue.

Une autre astuce naturelle, fruit des croyances populaires, conseille la consommation d’une soupe de lentilles à l’eau chaude quotidiennement, à jeun, durant la semaine avant vos règles. Enfin, des breuvages à base de millefeuille et de bourse de pasteur ne retarderont pas vos règles mais en diminueront la quantité et la durée. Ces produits naturels sont en effet fréquemment utilisés pour lutter contre saignements et hémorragies.

Bien sûr, les techniques médicamenteuses sont scientifiquement prouvées et non les techniques populaires citées ci-dessus.

Nous avons faillit oublier, mais la meilleure manière pour retarder ses règles reste tout de même la grossesse puis l’allaitement… 😀