Le mariage gay légalisé, certains prédisent déjà celui de l’homme et du robot ! Heureusement, l’androïde Roxxxy est personnalisable : de son sexe à son tour de poitrine…

“Les cauchemars du futur”, c’est en ces termes que France Info évoque le développement des relations humains-humanoïdes traitées dans le dernier numéro du trimestriel We Demain.

Robots sexuels : ces humanoïdes qu’on épousera bientôt !

Le robot sexuel Roxxxy

Depuis Pygmalion, qui fabriqua, à partir d’un bloc d’ivoire, Galatée dont il tomba amoureux, d’autres inventeurs ont repris le flambeau et ont tenté de donner vie au mythe de la femme crée de la main de l’homme. A l’image du canadien d’origine vietnamienne, Le Trung, qui a créé Aïko (“bien-aimée” en japonais) en 2007, à laquelle il a donné une intelligence artificielle.

Force est de constater que la poupée qui fait “oui, oui, oui, oui, oui, oui” est populaire. Puisqu’on la retrouve d’un pays à l’autre : de l’Allemagne où elle s’appelle “First Androïd” et est capable de respirer et de bouger le bassin pour exprimer son excitation sexuelle, à l’Amérique, où la société True Companion commercialise Roxxxy, la femme-robot entièrement personnalisable.

Cheveux, couleur de peau, mensurations, personnalité… Avec Roxxxy tout est possible ! C’est la femme idéale puisque celui qui l’achète, pour la modique somme de 5000 dollars peut la façonner selon ses désirs, afin qu’elle puisse les satisfaire justement…

Vers un mariage homme-robot ?

Mais ne traitez pas Roxxxy de robot, au risque de vexer ses concepteurs qui la qualifie de “compagne”. Et le mot n’est peut-être pas si mal choisi après tout… Puisque cet humanoïde est doté de cinq personnalités téléchargeables qui lui permettent de converser et d’interagir. Bonne à marier ? Sa version finale le sera peut-être, d’autant que certains envisagent déjà le mariage des humains avec des humanoïdes. C’est le cas du spécialiste de l’intelligence artificielle David Levy qui affirme dans un entretien à Marie-Claire  : “je prédis même que la première loi autorisant le mariage entre humain et robot sera votée aux Etats-Unis dans le Massachusetts, Etat toujours à la pointe des innovations sociétales et techniques.”

Il va jusqu’à comparer l’acceptation de ces unions peu banales avec celles interraciales et entre personnes du même sexe ! Il envisage même que les couples humain-robot puissent avoir des enfants robots…

Parmi les avantages, il cite : “des performances sexuelles supérieures, pas de maladies sexuellement transmissibles, pas d’infidélité, pas de grossesse.” Les chercheurs néo-zélandais  Ian Yeoman et Michelle Mars, de l’université Victoria de Wellington, abondent dans ce sens ; estimant que, d’ici à 2050, les robots pourraient permettre d’anéantir le trafic d’êtres humains et la criminalité. A bon entendeur…