menage-sexe-femme

D’après une enquête menée en Grande-Bretagne par la marque d’appareils électroménagers Beko, les femmes passeraient plus de temps à nettoyer leur maison plutôt que passer du bon temps au lit.

En moyenne, peut-on notamment lire dans le Daily Mail, elles passeraient ainsi 17 heures par semaine à faire le ménage. Par ailleurs, ce sondage révèle que 36% des personnes interrogées trouvent leur plus grande source de plaisir dans le fait d’avoir une maison propre. 34% d’entre elles indiquent préférer les vacances et elles ne sont que 18% à choisir le sexe. Enfin, 11% choisissent de sortir entre amies pour être heureuses.

De plus, cette étude révèle qu’une maison en désordre est beaucoup plus préoccupante qu’être coincé dans les embouteillages ou qu’être privé de sexe.

Les femmes britanniques passent donc plus de temps que leur compagnon à ranger et nettoyer le doux foyer familial, soit environ six heures de plus par semaine. Pire encore, un quart d’entre elles affirment que leur partenaire ou leur mari ne participe jamais aux tâches ménagères.

C’est pour cela que l’échantillon féminin interrogé indique également qu’elles ont moins de temps libre que leur mari, à savoir 23 heures par semaine, soir 8 heures de moins que les hommes.

On voit donc que les clichés ont la vie dure de l’autre côté de la Manche et que la vie sexuelle des femmes anglaises est loin d’être folichonne.