En 2011, on pouvait lire dans la presse que l’Australie venait d’accorder dans leur législation la reconnaissance du 3eme genre sexuel. Ce matin, on apprend qu’à partir du 1er Novembre 2013, l’Allemagne sera le premier pays européen à suivre les pas des australiens…

3eme genre sexuel allemagneLa législation permettrait au parent d’inscrire au registre de naissance la mention « indéterminé » à la question « genre ».

Chaque année en Europe, un bébé sur 5 000 est concerné par l’intersexualité : Certains bébés naissent avec « anomalie dans le déterminisme des gonades (ovaires et testicules) ou dans la différenciation des organes génitaux, pourront en effet être déclarés « indéterminé » à leur naissance. »

En France, on estime que 200 nouveaux nés par an sont concernés.

Le déséquilibre d’hormone dans le corps est lié à une maladie surrénale. Il y a une trop forte fabrication d’androgènes dans le corps qui virilise l’embryons féminins. Des opérations sont alors nécessaires pour la personne afin d’avoir un genre féminin ou masculin.

3eme genre en allemagne

En Allemagne, il est déjà possible pour les transsexuels de pouvoir choisir leur genre sur leur passeport. Cette fois-ci, le pays accorde le statut d’hermaphrodite aux personnes n’étant pas nécessaires homme ou femme.

C’est grâce à la recommandation de la Cour constitutionnelle qui estime que le genre ressenti et vécu est un droit humain de base. Dès lors, la loi sur le 3eme genre s’appui de cette recommandation.

Pour les personnes sous le sexe « indéterminé », elles pourront changer leur identité sexuelle sur leur passeport quand elles le souhaitent. Ils seront libres de garder le genre « indéterminé » ou choisir entre homme et femme, selon leur « ressenti et vécu ».