Une étude américaine démontre que l’efficacité contraceptive du stérilet (IUD en anglais) est largement supérieure à celle de la pilule ou de l’anneau vaginale : 20 fois moins de chances de tomber enceinte qu’avec ces deux moyens contraceptifs. Plutôt efficace donc mais comment fonctionne-t-il vraiment ? Présente-t-il des risques sur la fécondité, peut-on le mettre en place ou l’enlever rapidement.

Je vous dirai tout, tout, tout ce que voulez sur le stérilet.

Deux stérilets au choix, une grande efficacité

Après la pilule, le stérilet est en France le moyen contraceptif le plus plébiscité par les femmes. Aussi appelé DIU pour « Dispositif Intra-utérin » il en existe deux types : le stérilet « classique » en cuivre, et le stérilet hormonal. Dans le premier cas, c’est le cuivre qui agit comme contraceptif : il est toxique pour les spermatozoïdes et les rend inactifs. Agissant comme un corps étranger, le stérilet provoque également une inflammation de la muqueuse utérine empêchant l’implantation de l’œuf au niveau de l’utérus.

Le DIU hormonal pour sa part diffuse dans l’utérus de petites doses de lévonorgestrel, une hormone progestative. La muqueuse utérine se trouve modifiée par cette hormone ce qui la rend incompatible à la nidation. De plus, la glaire cervicale autrement dit les sécrétions du col de l’utérus s’épaississent, processus qui gêne également la progression des spermatozoïdes. Les deux dispositifs sont en forme de « T » et s’adaptent ainsi à la forme de l’utérus. L’extrémité des deux branches, flexibles, est arrondie, ce qui facilite sa mise en place par un professionnel de santé. L’opération ne dure d’ailleurs que quelques minutes. Elle est réalisée sans anesthésie au cabinet du médecin ou gynécologue

Plusieurs avantages

En plus d’une remarquable efficacité, l’avantage principal du stérilet c’est qu’une fois en place, on n’a plus à y penser. Le stérilet en cuivre est ainsi efficace durant 10 ans, le stérilet hormonal de 3 à 5 ans. La contrainte que représente la prise quotidienne de la pilule c’est donc terminé et ce sont autant de situations de stress dues à un oubli qui peuvent être évitées. Si sa mise en place se fait en deux minutes et peut engendrer quelques saignements et une légère douleur dans les heures qui suivent, le stérilet passe complètement inaperçu par la suite : la majorité des femmes ne se rendent plus compte de sa présence.

Un autre avantage est la « réactivité » du stérilet en cuivre : fonctionnant sur une action mécanique l’effet contraceptif est efficace immédiatement après sa mise en place. Une femme peut à nouveau être enceinte quelques jours seulement après son retrait. Notez qu’il existe deux tailles de stérilet en cuivre. Le format « short » peut donc être utilisé chez les femmes qui n’ont pas encore eu d’enfant.

Le DIU hormonal, pour sa part, est généralement mis en place chez les femmes de 35 ans et plus. Il est également utilisé d’un point de vue thérapeutique pour celles qui ont des règles douloureuses : moins abondantes et moins longues, les règles sont mieux supportées et disparaissent même complètement dans certains cas. 10Enfin, quelque soit l’option choisie, le stérilet n’affecte pas la fertilité même en cas de disparition totale de règles comme c’est parfois le cas avec le DIU hormonal.