Nous passons deux semaines de notre expérience à embrasser. Tant mieux, cela brûle des calories, réduit le stress et renforce les défenses immunitaires !

S’embrasser rend beau !

Le 20 juin, à l’occasion de l’International Kissing Day, le Huffington Post Une vie = 15 jours de baisers ! Et c’est bon pour la santé…anglais publiait une infographie dédiée à l’art délicat du baiser.

Celle-ci nous apprend que nous échangeons des baisers durant en moyenne 20 160 minutes de notre vie (15 jours !), et que le célèbre French Kiss permet d’éliminer plus de cinq calories, contre seulement deux ou trois pour un baiser classique, sans ouverture de bouche ni mélange de langues.

Cela est sans doute lié au fait que s’embrasser à la française sollicite 34 muscles contre seulement deux pour un simple smack. Des chercheurs ont montré que ces exercices faciaux permettaient de raffermir ses joues.

Un lifting naturel et gratuit ? Oh oui ! D’autant qu’il est plus agréable qu’une chirurgie et permettrait même à certaines femmes d’atteindre l’orgasme… Pas étonnant puisque les lèvres sont 200 fois plus sensibles que les mains.

Echanger des baisers protège la santé physique et mentale

S’embrasser compte encore d’autres bienfaits sur la santé. D’après le Times Of India cela permettrait non seulement de renforcer les liens affectifs entre les partenaires et d’améliorer l’expérience sexuelle, mais aussi de générer une importante quantité d’endorphines, la substance du bien-être. Les bisous boostent aussi le moral en réduisant notre taux de cortisol, l’hormone du stress.

De plus, échanger de la salive repousse les virus et booste le système immunitaire. Enfin, les baisers sulfureux entraineraient la libération d’adrénaline qui aiderait le corps à lutter contre la douleur.

S’embrasser peut-il être mauvais ?

D’après le Huffington Post, le baiser comporte quelques dangers, particulièrement s’il est passionné et dure plus de 90 secondes. Auquel cas, la tension augmente, le pouls s’accélère, et le niveau d’hormones dans le sang monte entrainant la perte d’une minute de vie !

Autre donnée intéressante, les tricheurs sont nombreux. Si 66% des bécoteurs gardent les yeux fermés pendant les patins, le reste les ouvre ! Pourtant, le spectacle laisse parfois à désirer. D’ailleurs, les techniques suivantes reportées par des embrassés mécontents sont à bannir absolument :

  • Le baiser mémé : bouche fermée et petits coups de becs façon poulet
  • La machine à laver : réglée sur cycle intensif, la langue donne de grands coups à la manière d’un moulin baveux
  • Le bisou d’Hannibal : la personne mord maladroitement la bouche ou la langue
  • Le lèche-nez : tout est dit !
  • L’anguille électrique : la langue entre et sort en donnant une impression piquante, comme si elle avait été électrocutée.

Evitez donc ces méthodes tue-l’amour et embrassez qui vous voudrez. A votre santé !