viagra-ecstasy-mdma

Des scientifiques australiens viennent de mettre en garde contre cette nouvelle tendance appelée « Sextasy ». Cette pratique consiste à mélanger la prise de Viagra à celle d’ecstasy, dans le but de prolonger le sentiment d’euphorie liée à cette drogue. Ce mix sulfureux peut causer une interaction médicamenteuse appelée syndrome sérotoninergique.

Ce sont des scientifiques de l’Université de Sydney qui ont constaté que le « Sextasy » de développe de plus en plus dans les bars et les clubs de la ville australienne.

L’idée de ce cocktail est simple : amplifier et multiplier les effets de cette amphétamine en l’association avec ce traitement contre les troubles de l’érection. De cette façon, les personnes qui en prennent ressentent plus longtemps les effets de l’ecstasy (ou MDMA), et peuvent ainsi prolonger la soirée jusqu’à tard dans la nuit, et plus encore si elles rencontrent des partenaires sexuels.

Le problème, c’est que cette association détonnante peut fortement augmenter la dose de sérotonine dans l’organisme et accroître le risque de d’évanouissement ou de coma.

Viagra et amphétamines : un cocktail explosif

En effet, la sérotonine est définie comme l’hormone du bonheur et une trop grande proportion dans le corps humain peut occasionner des troubles et des hallucinations.

Par ailleurs, de plus en plus de personnes couplent le Viagra non seulement avec l’ecstasy, mais également avec la cocaïne. Ce mélange utilisé à des fins festives multiplie la sensation d’euphorie et d’excitation chez les hommes qui en prennent. Mais ses conséquences peuvent être dangereuses pour la santé.

C’est pourquoi il est est préférable de ne pas mixer le Viagra avec des psychotiques, les effets du Sildénagil (son agent actif) sont largement suffisants!

(Source : le Daily Mail)