La question du Viagra féminin continue de faire parler, tant il devient compliqué de trouver une petite pilule magique pour le plaisir de la femme. On l’appelle le viagra pour femme car il pourrait aider la femme à atteindre le plaisir comme on pense que le Viagra sildénafil aide les hommes.

Cependant, il n’en est rien, le Viagra sildénafil développé par le laboratoire américain Pfizer n’intervient pas dans le plaisir lors du rapport sexuel, il permet simplement de permettre des érections pour un rapport sexuel satisfaisant. Le viagra est un vasodilatateur, pas un aphrodisiaque.

Le viagra pour femme

Plusieurs laboratoires ont tenté à maintes reprises d’élaborer une version féminine du Viagra et permettre aux femmes d’atteindre le plaisir. Quelques femmes utilisant du viagra pour homme à leurs propres risques disent ressentir aussi plus de plaisir : Leurs vaisseaux dilaté, le plaisir est plus intense. Cependant, cette activité à un risque sur la santé et ne peut être utilisé simplement pour le plaisir de l’intensité. Catherine Solano, sexologue explique le phénomène : « La mécanique est stimulée, le vagin se lubrifie, mais les femmes ont avoué ne pas forcément percevoir cette stimulation de leur excitation sexuelle. Il y a donc une différence entre les observations physiologiques et le ressenti psychologique. »

Dernièrement, c’est le laboratoire BioSanté qui avait proposé le LibiGel, pouvant aider les femmes à développer leur libido, celui-ci a été stoppé en phase de test car ce gel ne présentait pas plus d’avantage qu’un quelconque placebo…

La sexualité de la femme

Pourquoi parler d’un viagra pour femme ? Tout simplement parce que de nos jours, 45 % des femmes souffriraient de troubles sexuels. La sexologue réagit à ces chiffres : « Cela n’a aucun sens ! Dans quel monde près d’une femme sur deux serait malade ? Je pense plutôt que notre société est trop sexualisée, et l’on nous rappelle sans cesse que l’on devrait être en état de désir. Pour moi, le problème vient d’ailleurs. Par exemple, les hommes ont, en général, plus d’envies que leurs compagnes. Sans oublier que la pilule contraceptive induit parfois des troubles du désir. Alors les laboratoires cherchent à doper la libido des femmes. Mais pourquoi ne pas créer un médicament pour inhiber l’appétit sexuel des hommes ? » …